Le baron Haussmann, Adolphe Yvon, Musée Carnavalet - Histoire de Paris, 1867.
Le percement de l'avenue de l'Opéra.
Façade d'un immeuble haussmannien Place Saint Georges à Paris.

Georges Eugène Haussmann (1809-1891), fait Baron par son élection au Sénat en 1857, est notamment connu pour avoir été préfet du département de la Seine de 1853 à 1870.
A ce titre, il est celui qui a imaginé et dirigé les grands aménagements de Paris sous les ordres de Napoléon III.
Au milieu du XIXè siècle, les rues de Paris sont sombres et étroites, issues du Paris médiéval. A l'occasion de son exil en Angleterre, Louis-Napoléon Bonaparte visite Londres dont les quartiers ouest sont reconstruits à la suite du grand incendie de 1666. Il est très impressionné par les grandes rues, l'urbanisme moderne et l'accent mis sur l'hygiène. Sa grande volonté politique lors du Second Empire sera de faire de Paris une ville aussi moderne et prestigieuse que Londres et il charge le Baron Haussmann de ce projet pharaonique.
Il crée notamment un nouveau réseau urbain, en perçant de grandes avenues bordées d'immeubles de rapport plus spacieux et luxueux que les réalisations précédentes. De grandes avenues voient le jour, telles que l'avenue de l'Opéra ou l'avenue de la Grande Armée pour n'en citer que deux.
Le baron Haussmann agit ainsi par un souci d'assainissement de la ville : les grandes avenues sont ponctuées par d'importants parcs et jardins. Il repense également le système des égouts de Paris. Ces réalisations, si elles ont détruits des ensembles de ruelles médiévales, n'en ont pas moins donné à Paris une cohérence urbaine et des espaces aérés modernes et majestueux.


La « Révolution Haussmannienne » que connaît Paris au XIXè siècle intervient également sur l'esthétique des immeubles privés. Des règles de construction vont désormais voir le jour et seront respectées pour assurer une cohérence et une unité entre les différents bâtiments. C'est ainsi que naît ce que l'on nomme « l'immeuble haussmannien ». Celui-ci devra impérativement avoir un rez-de-chaussée et un entresol avec mur à bossage ; un deuxième étage dit « noble » avec balcons ; les troisième et quatrième étages dans le même style avec des encadrements de fenêtres moins ornementés ; un cinquième étage avec balcon filant et des combles à 45 degrés. Les façades doivent être parfaitement alignées, sans retraits ni saillies.
Dans ces immeubles, la part belle est faite aux intérieurs et à leur décoration, notamment par l'ajout de belles cheminées en marbre de styles Louis XV, Louis XIV ou encore Louis XVI, celles qui seront appelées « Cheminées haussmanniennes ».

Ce que nous offrons

Spécialistes de l'achat et de la vente de cheminées anciennes, d’éléments de décoration intérieure et extérieure. Notre site présente le plus grand choix de cheminées en marbre françaises.

Qualité, authenticité, transparence et service sont nos références.

Contact
Réseaux sociaux
Image not found
Image not found
Image not found
Image not found

Boutique des cheminées

120, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Horaires :
Le Vendredi de 10 à 12h30
Du Samedi au Dimanche de 10h à 18h,
le Lundi de 10h à 16h et tous les jours sur RDV.

Marché Paul Bert

Marché Paul Bert au coeur des Puces de Saint Ouen.
Allée 6 Stand 83
93400 Saint Ouen

Ouvert les samedis et dimanche de 10h à 18 heures

Showroom de Saint Ouen

Merci de nous téléphoner pour tout renseignement, ou adressez un email afin de recevoir l'adresse et l'itinéraire.
Horaires :
Uniquement sur rendez-vous, tous les jours de la semaine.

Contacts :
phone : +33 (0)6 60 62 61 90
           +33 (0)1 42 25 12 79