menu
Menu
account_box
Catégories
Contact
email Send us a message

Nous contacter

phone Par téléphone

+33 (0)1 42 25 12 79
Mar. - Sam., de 14h à 19h
+33 (0)6 60 62 61 90
Tous les jours, de 9h à 19h

email par Email

Plans & Adresses: contact@marcmaison.com

share Let's get social

Langue
Et aussi...
Ma sélection
(0 Objets)
Isidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_fr
Isidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_frIsidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Important plaster sculpture representing a bull_fr

Isidore Jules BONHEUR (1827-1901) - Importante sculpture en plâtre représentant un taureau (Ref.12000)   Objet vendu

Époque et provenance: France, XIXe siècle
État et restauration: Bon état.

Dimensions:

Largeur: 287cm
Hauteur: 198cm
Profondeur: 89cm

Cette sculpture monumentale posée sur un socle représente un taureau de manière très réaliste et tout en mouvement. Debout, en train de marcher, sa tête est dressée et tournée vers la gauche, la queue effectue, elle aussi, un mouvement dans la même direction. Isidore Bonheur, connu pour ses sculptures animalières naturalistes, donne ici un travail remarquable dans le rendu du corps du taureau. En effet, on remarque rapidement son imposante musculature en particulier des cuisses, les plis de sa peau au niveau de son cou et les poils finement ciselés de sa queue ou encore de son front et de ses oreilles. Mais c'est véritablement dans la réalisation de la tête de l'animal que tout le talent de l'artiste se manifeste, à travers les grands yeux protégés par des paupières saillantes et le mouvement du museau qui écarte ses narines et entrouvre sa bouche, et qui donne au taureau toute son expressivité. Ce plâtre étant le chef-modèle pour la fonte, cela explique aussi la raison de ces nombreux détails sculptés par l'artiste, puisque ces derniers perdent un peu de leur qualité après le moulage, ils nécessitent d'être le plus fins possible sur la matrice. C'est également pour faciliter la fonte que le socle et la queue sont séparés.
Initialement exposé lors du salon de 1865, ce plâtre a servi de modèle pour un des deux Taureaux en fonte de fer du sculpteur français Isidore Jules Bonheur, exposés sur le champ de Mars lors de l’exposition universelle de 1878, l'un identique à notre sculpture l'autre baissant le col et chargeant.

Isidore Jules Bonheur (1827-1901)
Sculpteur et peintre né à Bordeaux en 1827, Isidore Jules Bonheur est le troisième enfant du peintre Raymond Bonheur (1796-1849) et le frère cadet de l'artiste peintre Rosa Bonheur. C'est grâce à ces deux personnes qu'Isidore Bonheur reçut un premier apprentissage artistique avant d'entrer à l'Ecole des Beaux Arts de Paris en 1849. Il commence par pratiquer la peinture avant de s'orienter définitivement vers la sculpture animalière. Nombreuses de ses œuvres se trouvent aujourd'hui dans les musées notamment à Bordeaux, à Varsovie en Pologne ou encore aux États-Unis, mais c'est surtout au musée d'Orsay à Paris que l'on retrouve la majeure partie de ses sculptures. Tout au long de sa carrière artistique il obtient de nombreuses récompenses, dont une médaille au Salon de 1865 pour l'exposition de notre plâtre et en 1895, il est décoré de la Légion d'honneur.

Suivez ce lien pour lire notre article de blog consacré à cet important taureau.

Prix: sur demande

contact_mailDemander le prix

Les dossiers des mois précédents :

Cheminée ancienne de style Louis XV en marbre Bleu Fleuri (ref.4037)

Voir

Dimensions
Largeur : 144
Hauteur: 112
Profondeur : 38
Largeur intérieure : 102
Hauteur intérieure : 93

Prix : 8800
Option - Réservé jusqu'au 29/07/2021 Nouveau
Belle cheminée ancienne de style Louis XV en pierre décorée d'une palmette (ref.3646)

Voir

Dimensions
Largeur : 138
Hauteur: 113
Profondeur : 32
Largeur intérieure : 105
Hauteur intérieure : 94

Prix : 6200