Pendule Renaissance par Baugrand, Exposition Universelle de 1867. Baugrand, joaillier de l'empereur Napoléon III proposa cette remarquable pendule en argent doré, ciselé, gravé et émaillé, or fin et revêtu d'émail, lapis-lazuli et cristal de roche.
Epée Renaissance de la riche et fameuse collection de M. le comte de Nieuwerkerke, présentée à l'Exposition de 1867.
Miroir de style Henri II par M. Bodart, Expsosition Universelle de 1867. Les oeuvres de Bodart étaient très estimées car il maîtrisait parfaitement l'art de la ferronnerie, ici le procédé qui consiste à repousser au marteau le fer forgé lui permet d'obten
Cheminée de style Renaissance en marbre noir, par MM. Parfonry et Lemaire qui reçurent la médaille d'or de l'industrie marbrière à l'Exposition Universelle de 1867.
Meuble en ébène incrusté d'ivoire de style Renaissance par Hunsinger, Exposition Universelle de 1867.
Console
Le grand escalier d'onyx, hôtel de la Marquise de la Païva, Paris.

Le XIXème siècle est le siècle de l’éclectisme, dont le terme provient d’une doctrine philisophique consistant à choisir dans divers systèmes les thèses les meilleures pour constituer un système complet. Cela se traduit dans les arts décoratifs par des emprunts à des sources d’inspiration variées, dont fait partie le style Renaissance.

 

La style néo-renaissance apparut contemporainement à l’avènement du roi Louis-Philippe (1830-1848), et vers 1835, au culte du Moyen-Age succéda l’engouement pour la Renaissance. Les artistes puisèrent leurs inspirations dans les motifs des  styles Renaissance et  Henri II. Ils subirent l’influence de la redécouverte des Primitifs italiens, qui entrent au Louvre à partir des années 1830.

 

La mode, qui est aux bois foncés, favorise le développement de ce style. Les ébénistes travaillent beaucoup le noyer et le chêne massifs.

Les ébénistes sont fascinés par la construction très architecturale du mobilier Renaissance. Les cabinets et les meubles à deux corps sont prétexte à des superpositions complexes, et la richesse iconographique des meubles manièristes convient parfaitement au goût du Second Empire.

 

Le décorateur Michel Joseph Napoléon Liénard (1810-1870) contribue à la diffusion du style néo-renaissance : ses ornements sont dérivés du XVIème siècle, cartouches, entrelacs, moulures excessives, éternelles chimères, cariatides, amours, satyres, chapelets de coquilles, figures grimaçantes… . Il collabore avec l’architecte Duban aux restaurations des châteaux d’Amboise, de Versailles, de Blois et de la chapelle de Dreux, ce qui lui assure une sûreté de main et une variété de connaissances concernant les styles anciens et plus particulièrement, la Renaissance. Il est l’auteur des modèles de sculptures de la Fontaine Saint Michel à Paris. De 1835 à 1865, Liénard joue un rôle prépondérant et est le fournisseur attitré des modèles de toutes sortes de style néo-renaissance.

 

L’architecte Pierre Manguin réalise un somptueux décor dans l’esprit de la Renaissance française puisant principalement ses sources dans l’école de Fontainebleau pour l’hôtel de la Marquise de Païva (1819-1884) sur les Champs-Elysées. L’hôtel est orné de peintures de Gérome et de Baudry, de sculptures d'Aubé, de Barrias, de Carrier-Belleuse, de Dalou ; la Marquise y donne des réceptions magnifiques où elle reçoit Émile de Girardin, Émile Augier, les Goncourt, Edmond About, Delacroix, Théophile Gautier, Arsène Houssaye, Taine, Sainte-Beuve et Gambetta. Les portes en bronze sculpté sont du sculpteur Legrain ; à l'intérieur, le célèbre escalier en onyx mouluré et sculpté est caractéristique du style Napoléon III. Aujourd’hui, on conserve l’une des fameuses consoles « aux atlantes » qui étaient parfaitement intégrées au décor du grand salon, entièrement faites de marbres et de bronze (Musée d’Orsay). Les atlantes, inspirés de modèles italiens du XVIIème siècle, résultent de la collaboration entre Carrier-Belleuse et son élève Dalou.

  • photo 1 : Pendule Renaissance par Baugrand, Exposition Universelle de 1867. Baugrand, joaillier de l'empereur Napoléon III proposa cette remarquable pendule en argent doré, ciselé, gravé et émaillé, or fin et revêtu d'émail, lapis-lazuli et cristal de roche.
  • photo 2 : Epée Renaissance de la riche et fameuse collection de M. le comte de Nieuwerkerke, présentée à l'Exposition de 1867.
  • photo 3 : Miroir de style Henri II par M. Bodart, Expsosition Universelle de 1867. Les oeuvres de Bodart étaient très estimées car il maîtrisait parfaitement l'art de la ferronnerie, ici le procédé qui consiste à repousser au marteau le fer forgé lui permet d'obtenir de très beaux effets de volutes, de corbeilles, de mascarons, d'enroulements de grotesques. 
  • photo 4 :  Cheminée de style Renaissance en marbre noir, par MM. Parfonry et Lemaire qui reçurent la médaille d'or de l'industrie marbrière à l'Exposition Universelle de 1867. 
  • photo 5 : Meuble en ébène incrusté d'ivoire de style Renaissance par Hunsinger, Exposition Universelle de 1867
  • photo 6 : Console "aux atlantes", aujourd'hui conservée au musée d'Orsay.
  • photo 7 : Le grand escalier d'onyx, hôtel de la Marquise de la Païva, Paris.
Ce que nous offrons

Spécialistes de l'achat et de la vente de cheminées anciennes, d’éléments de décoration intérieure et extérieure. Notre site présente le plus grand choix de cheminées en marbre françaises.

Qualité, authenticité, transparence et service sont nos références.

Contact
Réseaux sociaux
Image not found
Image not found
Image not found
Image not found

Boutique des cheminées

120, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Horaires :
Le Vendredi de 10 à 12h30
Du Samedi au Dimanche de 10h à 18h,
le Lundi de 10h à 16h et tous les jours sur RDV.

Contacts :
tel : +33 (0)6 63 43 52 35

Marché Paul Bert

Marché Paul Bert au coeur des Puces de Saint Ouen.
Allée 6 Stand 83
93400 Saint Ouen

Ouvert les samedis et dimanche de 10h à 18 heures

Showroom de Saint Ouen

Merci de nous téléphoner pour tout renseignement, ou adressez un email afin de recevoir l'adresse et l'itinéraire.
Horaires :
Uniquement sur rendez-vous, tous les jours de la semaine.

Contacts :
phone : +33 (0)6 60 62 61 90
           +33 (0)1 42 25 12 79