Les français avaient à cœur d’exposer et de diffuser l’art industriel, de démontrer l’importance économique du pays, d’exalter le sentiment de fierté nationale. Les Expositions nationales des produits de l’industrie sont alors créées par le Directoire et sont régulièrement organisées à Paris entre 1798 et 1849, la première se tint sur le Champs de Mars et la seconde en 1801 dans la cour carrée du Louvre.

En 1849 naît l’idée d’organiser une première Exposition vouée aux produits de l’industrie de toutes les nations avec la volonté d’encourager les Arts, les Manufactures et le Commerce. Le Royaume-Uni est alors à l’apogée de sa puissance économique et politique, et se réclame de la modernité et du libre-échange, la première Exposition universelle se tint donc à Londres du 1er mai au 10 octobre 1851. Ainsi, les Expositions universelles ont été créées pour présenter les réalisations industrielles des différentes nations. Elles représentaient la vitrine technologique, industrielle, le savoir-faire des participants, témoignant des progrès accomplis durant la Révolution industrielle que connu le XIXème siècle. La compétition était omniprésente et les exposants les plus méritants se voyaient décerner des médailles, accordant ainsi un certain prestige.

Après cette première édition au succès qu’on connaît, Louis-Napoléon décide dès 1852 la construction d’un édifice permanent sur le Cours la Reine qui accueillera la 12ème Exposition nationale des produits de l’industrie qui devait se tenir en 1854. Pourtant, en 1853, Napoléon III modifie ses projets et décrète qu’en 1855 la première Exposition universelle parisienne se tiendra à cet endroit. Elle s’étend sur quinze hectares, le Palais de l’Industrie en est l’édifice majeur construit exprès, de même que le Palais des Beaux-Arts, la Galerie des Machines ainsi qu’un édifice circulaire relié à ces deux bâtiments. Seul le Palais de l’Industrie sera conservé et accueillera diverses manifestations jusqu’à sa destruction à la veille de l’Exposition universelle de 1900.

A l’origine, chaque pays disposait d’un espace réservé dans un pavillon central, ce n’est qu’à partir de 1867 que les pavillons nationaux firent leur apparition. En principe attribués seulement si la capacité d’accueil du pavillon central était insuffisante, les pavillons nationaux se généralisèrent et les nations exposantes se prirent au jeu de construire des pavillons à l’architecture typique de leur pays.

La quatrième Exposition est organisée à Paris, dont la volonté est de s’affirmer en tant que vitrine de la modernité grâce à sa production mécanique massive et son développement industriel florissant. L’Exposition universelle de 1867 reflète le Second Empire à son apogée, Paris s’étant transformé entre 1850 et 1860 à l’instigation de Napoléon III et du baron Haussmann. Les parcs de Montsouris et des Buttes Chaumont ouvrent leurs portes au public, confort, distraction et luxe sont les nouvelles ambitions de la société parisienne.

En 1878, l’Exposition universelle est le moteur de remarquables et multiples transformations urbaines, de nouveaux percements d’avenues, le nouveau Palais du Trocadéro, le doublement du pont d’Iéna ….. .

La plus politique des Expositions universelle de Paris est celle de 1889 commémorant le centenaire de la Révolution de 1789. Les monuments et pavillons proclament le triomphe de l’invention des hommes et le progrès, consacrant une nouvelle énergie et un nouveau matériau : l’électricité et le fer, le Palais des Machines et la Tour Eiffel.

La quête de la modernité et de la nouveauté se poursuivra lors de l’Exposition universelle de 1900, mettant à l’honneur la Science et les Arts.

  • Photo 1 : Crystal Palace, Exposition universelle de Londres, 1851.
  • Photo 2 : Inauguration de l'Exposition universelle de Paris, 1855, en présence de Napoléon III et Eugénie.
  • Photo 3 : Vue du côté de la Seine de l'Exposition universelle de Paris de 1867, parue dans le Monde Illustré.
  • Photo 4 : Construction de la tour de fer par Gustave Eiffel pour l'Exposition universelle de 1889.
  • Photo 5 : "La sculpture française", Exposition universelle de Paris de 1889.
  • Photo 6 : "Intérieur du Palais des Industries diverses, Exposition universelle de 1889.
  • Photo 7 : Exposition universelle de Paris 1900, Palais du Trocadéro et Palais de l'Egypte.
Ce que nous offrons

Spécialistes de l'achat et de la vente de cheminées anciennes, d’éléments de décoration intérieure et extérieure. Notre site présente le plus grand choix de cheminées en marbre françaises.

Qualité, authenticité, transparence et service sont nos références.

Contact
Réseaux sociaux
Image not found
Image not found
Image not found
Image not found

Boutique des cheminées

120, rue des Rosiers
93400 Saint Ouen

Horaires :
Le Vendredi de 10 à 12h30
Du Samedi au Dimanche de 10h à 18h,
le Lundi de 10h à 16h et tous les jours sur RDV.

Contacts :
tel : +33 (0)6 63 43 52 35

Marché Paul Bert

Marché Paul Bert au coeur des Puces de Saint Ouen.
Allée 6 Stand 83
93400 Saint Ouen

Ouvert les samedis et dimanche de 10h à 18 heures

Showroom de Saint Ouen

Merci de nous téléphoner pour tout renseignement, ou adressez un email afin de recevoir l'adresse et l'itinéraire.
Horaires :
Uniquement sur rendez-vous, tous les jours de la semaine.

Contacts :
phone : +33 (0)6 60 62 61 90
           +33 (0)1 42 25 12 79