menu
Menu
Catégories
Contact
email Send us a message

Nous contacter

phone Par téléphone

+33 (0)1 42 25 12 79
Mar. - Sam., de 14h à 19h
+33 (0)6 60 62 61 90
Tous les jours, de 9h à 19h

email par Email

Plans & Adresses: contact@marcmaison.com

share Let's get social

Langue
Et aussi...
Ma sélection
(0 Objets)

Lorsque Napoléon Bonaparte détient enfin les pleins pouvoirs (mai 1804), tous les éléments sont réunis pour que l’art connaisse une nouvelle impulsion, sous la houlette du nouveau régime.
Afin de se légitimer, Napoléon Ier avait besoin de renouer avec le faste de l’Ancien Régime, mais sans en reprendre le style. On garda donc les références à l'Antique, en renforçant les connotations héroïques et guerrières, qui plaisaient tant à l’Empereur, et on renoua avec l’emploi de matériaux riches et coûteux, dont les marbres et les pierres dures (porphyre, malachite, lapis-lazuli).


Les décors guerriers de la Rome Républicaine sont largement exploités ainsi que les ornements issus de l'Egyptomanie, l'ensemble étant mêlé aux symboles impériaux : sphinx et sphinges, Renommée, Victoires ailées, lions, aigles, cygnes, abeilles, étoiles, palmettes, lyres, et le "N" lauré de l'initiale de Napoléon sont les plus courants.


Sous l'impulsion de Percier et Fontaine, architectes et ornemanistes de Napoléon, les ébénistes, notamment les frères Jacob, imposent un style officiel établi pour valoriser les fastes de l'Empire. Pour la diffusion de ce style, il faut également compter sur Molitor, Marcion, Remond, ainsi que les bronziers-fondeurs Thomire, Ravrio et Galle parmi les plus actifs. Vivant Denon (graveur qui suivi Napoléon lors des campagnes en Egypte) et Lenoir (archéologue qui créa le Musée des Monuments Français) participent également à la diffusion du style Empire.


La 4ème Exposition des Produits de l'Industrie française de Paris en 1806 consacre la production française, dont l'exportation est florissante. Le blocus continental restreint quelque peu l'utilisation de l'acajou au profit des bois indigènes teintés, le noyer, l'érable, le tilleul ou le frêne. La loupe d'orme permet la production de meubles précieux aux marqueteries en opposition de couleurs. Les meubles sont monumentaux, massifs, de formes parallélépipédiques, aux bâtis rectilignes, le plus souvent traités en massif ou plaqués d'acajou flammé. Lit bateau, armoire à glace (dont l'un des inventeurs est l'ébéniste Othon Kolping), les psychés, deviennent des pièces de mobilier courantes. Les piétements sont en griffe ou en sabre.


Le jaune d'or, le vert, le cramoisi et le pourpre sont les couleurs appréciées de l'époque.


Le style Empire se poursuivra bien après la chute du régime, jusqu’en 1830.

 

Retrouvez tous les objets de style Empire de la Galerie Marc Maison en suivant ce lien.

Chambre de l'empereur Napoléon Ier, château de Fontainebleau.
Projet d'une chambre à coucher, aquarelle du fameux architecte Charles Percier, Paris.
Tout un répertoire de fresques pompéïennes, d'ornements romains et étrusques qui illustrent parfaitement l'anticomanie de l'époque. Projet, Bibl. Nat., Paris.