menu
Menu
account_box
Catégories
Contact
email Send us a message

Nous contacter

phone Par téléphone

+33 (0)1 42 25 12 79
Mar. - Sam., de 14h à 19h
+33 (0)6 60 62 61 90
Tous les jours, de 9h à 19h

email par Email

Plans & Adresses: contact@marcmaison.com

share Let's get social

Langue
Et aussi...
Ma sélection
(0 Objets)

Style Autre / Ref.11431

MANUFACTURE DE CREIL-MONTEREAU (attribué à) - Garniture de cheminée japonisante à décor cloisonné en trompe l'oeil

Dimensions
Largeur : 32cm
Hauteur: 56cm
Profondeur : 26cm

Époque et provenance:
France, XIXe siècle

Entre 1876 et 1884.
Faïence, émail polychrome, bronze doré.
Dimensions de l'horloge : H. 56 cm ; L. 32 cm ; P. 26 cm
Dimensions des lampes : H. 77 cm ; L. 18 cm ; P. 18 cm

Cette exceptionnelle garniture de cheminée en faïence polychrome à monture de bronze est composée d'une horloge et de deux lampes à pétrole. Le riche décor décline tout un vocabulaire ornemental issu du goût pour l'Extrême-Orient très présent en France dans le dernier quart du XIXè siècle. Ainsi, l'horloge est décorée d'un grand cacatoès perché sur une longue feuille effilée, tandis que le cadran est surmonté d'un rossignol en vol. Les deux lampes sont ornées d'échassiers dans un environnement lacustre. Ce décor se détache sur un fond bleu enrichi de rehauts d’or peints, formant un réseau analogue à celui que l’on observe sur les cloisonnés chinois.

Les montures en bronze sont très raffinées, chaque pièce reposant sur un piétement quadripode en forme de têtes d'éléphants. La pendule est quant à elle couronnée par un grand chien de Fô en bronze, figure extrêmement populaire dans la Chine du XIXè siècle. L’influence du japonisme y est sensible par le décor, les motifs employés et par la technique du « faux cloisonné », qui consiste à peindre, à l’or, un réseau de lignes sur le fond bleu, imitant ainsi les cloisonnés Extrêmes Orientaux.

Bien que non marquée, cette garniture de cheminée est tout à fait caractéristique des réalisations de la faïencerie de Creil-Montereau pour la maison de l'Escalier de Cristal. Fondée en 1719, la faïencerie de Montereau fusionne avec celle de Creil en 1840. La raison sociale devient, en 1841, « Lebeuf, Milliet et Cie ». En juillet 1876, après la mort de Louis Lebeuf, Henri Félix Anatole Barluet, directeur de Creil, devient directeur général de la Société de la Manufacture de Creil et Montereau, qui prend alors le nom de « Barluet et Cie » jusqu’à la mort de Barluet en 1884. Cette belle garniture de cheminée serait alors une production de cette époque, plusieurs plats ornés d'un décor très similaires et marqués « B et Cie » étant connus. Il est probable que cette garniture fut réalisée pour la maison de l'Escalier de Cristal, marchands-éditeurs parisiens très renommés dans la deuxième moitié du XIXè siècle. L'Escalier de Cristal participe activement au développement du goût pour l'Extrême-Orient en éditant des petits objets décoratifs et du mobilier de luxe dans le style dit « japonisant ». Créée en 1804 par la veuve Desarnaud, elle est reprise par Pierre-Isidore Lahoche, associé à son gendre, pour devenir en 1867 la société « Pannier, Lahoche et Cie », s'installant à côté du nouvel Opéra, quartier alors à la mode où les élégantes et les amateurs viennent chercher dans les maisons les plus prestigieuses des meubles et objets d'une grand préciosité, témoignant de leur bon goût et d'un art de vivre raffiné.

Prix: sur demande

Merci de nous contacter pour plus d'informations.
Demander le prix